9.5
Score

Pros

  • Made in France
  • Qualité de fabrication
  • Pilotage depuis mobile / tablette
  • Possibilités étendues
  • Grande base de données de recettes

Cons

  • Bluetooth, pas WiFi
  • Pas forcément à la portée de toutes les bourses
Elégance & design
10
Prix
8
Qualité de fabrication
10
Capacité du bol
10
Connectivité
9
Techniques de préparation & cuisson
10

Final Verdict

Le robot cuiseur i-Companion XL de Moulinex est un concurrent de taille pour le Thermomix. Il remporte la partie selon moi, tant au niveau du design que de la capacité utile du bol et des possibilités qu'offrent les accessoires et lames fournies. Je réfléchis sérieusement à enrichir ses capacités grâce à l'achat d'accessoires comme le compartiment vapeur ou l'ensemble de cuisson pour bébé, quand l'heure viendra. ;)

D

ans le cadre d’un programme de test avec le site Demooz, j’ai la chance d’avoir reçu il y a quelques semaines le dernier né de Moulinex. Le i-Companion XL (appelons-le simplement Companion), concurrent direct du Thermomix, est un robot cuiseur multi-fonctions connecté. Passons ensemble en revue ses principales fonctions, et retrouvez mon avis complet après quelques semaines d’utilisation.

Au (grand) déballage

Avant de parler du déballage du carton immense que j’ai reçu, je souhaite faire une petite dédicace à ma voisine, qui, si elle lit cet article, se reconnaîtra. Faire des tests produits c’est cool, je reçois plein de paquets quotidiennement. Sauf que les transporteurs ont des consignes qui diffèrent. Certains mettent les paquets dans ma boîte aux lettres, d’autres préfèrent remettre en main propre, au destinataire ou à un de ses voisins. Dans le cas du Companion, le carton était tellement grand qu’il était de toute façon impossible de le mettre dans la boîte aux lettres. Ma gentille voisine est toujours d’accord pour réceptionner mes colis, quitte à encombrer son entrée jusqu’à ce que je vienne les récupérer. Elle me rend toujours un grand service, merci encore à elle.

Parenthèse fermée, venons-en au fait. J’ai fait place nette dans mon salon, pour pouvoir m’étaler. Après en avoir mis partout (cartons, polystyrène, scotch en tous genres), je me retrouve avec tout un éventail de pièces et d’accessoires qui ne demandent plus qu’à être associés pour commencer à cuisiner. Voici donc l’ensemble des pièces qui sont livrées avec le i-Companion XL :

  • Base du robot avec cordon d’alimentation
  • Cuve à clipser d’une contenance utile de 3L
  • Panier vapeur
  • Couvercle vitré
  • Bouchon d’aération du couvercle, qui permet d’ajouter des ingrédients sans ouvrir le couvercle
  • Embouts fond plat et mélangeur
  • Couvercle plastique pour découpe-légumes
  • 3 disques pour râper, trancher, découper
  • Boîte de rangement des accessoires
  • Couteau hachoir « Ultrablade »
  • Couteau pour pétrir-concasser
  • Mélangeur
  • Batteur
  • Spatule silicone
  • Brosse de nettoyage

Fonctionnalités et possibilités du robot

Avant de lister les différentes capacités du robot, je souhaite décomposer un peu son nom.

i-Companion XL
i : connectivité Bluetooth
XL : capacité utile du bol de 3L

La gamme de robots de cuisine de Moulinex comprend aussi un Companion, un Companion XL, et un i-Companion. Le robot décrit dans cet article est donc le plus haut de gamme. Il est vendu aux alentours de 1000€ dans les grandes enseignes d’électroménager.

Lors du déballage, j’ai été surpris de la quantité d’accessoires qui est livrée avec le robot. Et outre le nombre d’accessoires, leur qualité de fabrication et les matériaux sont vraiment de très bonne facture. La fierté de Moulinex est le « Made in France ». On sent ici que la marque a pris le plus grand soin de choisir des matériaux premiums, solides, résistants à la chaleur, et prêts à affronter à une utilisation quotidienne parfois un peu brutale.

Lors de mes nombreuses recettes réalisées avec le robot, j’ai pu tester et utiliser l’ensemble des accessoires. Utilisé fréquemment, le batteur monte des blancs en neige en un rien de temps, et sans effort. Le mélangeur permet une cuisson mijotée délicate, sans détruire les rondelles de carottes, qui pourtant, une fois fondantes, sont fragiles.

Les lames Ultrablade ou celle pour concasser sont extrêmement bien affûtées, et elle permettent une découpe franche et fine de tout ce que j’ai pu leur donner !

Le démontage des embouts fond plat / mélangeur se fait par en-dessous du bol de cuisson, via une bague métallique. Un quart de tour, et on peut passer d’un bol mélangeur à un bol servant de faitout pour un mijoté en cuisson couvercle ouvert.

Le robot se démarque également par une plage de température allant de 30° à 150° de chauffe. La montée en température est rapide, et le robot s’est révélé être très silencieux lors de mes préparations, même en mode hachoir à vitesse élevée. C’est un réel confort au quotidien.

Mes recettes favorites & mon ressenti

Mon point de vue est plus un point de vue de technophile, qu’un point de vue de cuisinier averti. Avant d’avoir mon Companion à mes côtés en cuisine, je cuisinais par nécessité, par besoin vital. Ce que le Companion m’a sans aucun doute apporté, c’est l’envie de cuisiner. Car cuisiner est devenu en quelque sorte ludique pour moi. Pouvoir piloter les étapes de cuisson ou de mélange avec son téléphone, et pouvoir suivre l’avancée de la recette depuis mon canapé, en un coup d’œil sur mon téléphone, c’est clairement jouissif.

Ça me rappelle autre chose que ma compagne a réussi à me faire faire : laver les vitres. La solution qu’elle a trouvé? M’acheter un Karcher lave-vitre. Du moment que j’ai un appareil avec lequel jouer, ce qui était une corvée avant devient un jeu pour le grand enfant que je suis…

Et puis, disposer d’un robot aux fonctionnalités aussi poussées me donne réellement envie de me dépasser et de surprendre ma famille avec des plats évolués que jamais avant je n’aurais été capable de réaliser.

On va pas se cacher, faire la vaisselle ne me plait pas (du tout) trop. Avec un robot cuiseur, la vaisselle est réduite au minimum, en fin de réalisation. Surtout que tout passe au lave-vaisselle, sauf les joints, qu’il faut prendre soin d’enlever, et les embouts fond plat ou mélangeur, qui doivent être enlevés du bol avant de le placer au lave-vaisselle. Finie la galère et l’invasion du plan de travail avec 3 poêles, 2 casseroles, 4 spatules et autre fouet.

Application mobile

L’application mobile qui accompagne le robot et qui permet d’interagir avec est mise à jour régulièrement. Elle permet de parcourir les 750 recettes que propose Moulinex, et de préparer des listes de courses pour gagner du temps en magasin. C’est aussi grâce à celle-ci que l’on peut passer d’une étape de la recette à la suivante, en un clic, ou au son de la voix, grâce à la fonctionnalité de reconnaissance vocale.

La fonctionnalité de liste de course est franchement bien faite. On peut choisir de ne pas y faire figurer un article que l’on a chez soi, par exemple s’il faut de la farine et qu’on en a déjà dans ses placards. On peut également facilement ajouter un ingrédient, marquer un élément comme acheté, en le rayant de la liste.

A l’usage, je me rends compte que je préfère faire une liste par recette, même si pour un repas je fait un plat et un dessert. Je compartimente pour garder de la clarté !

Les applications iOS (4,5/5) et Android (3,9/5) sont globalement bien notées par les utilisateurs, ce qui témoigne de la bonne qualité de la conception, et de la prise en compte régulière des retours par le constructeur.

 

Ecran d'accueil
Ecran d'accueil
Mes recettes favorites
Mes recettes favorites
Liste de course
Liste de course
Cheminement de la recette
Cheminement de la recette
Etape en cours
Etape en cours

Points d’amélioration

Si l’on fait la comparaison directe avec son rival Thermomix, le i-Companion XL de Moulinex est sensiblement différent sur la partie connectée. Là où le Thermomix dispose d’une connexion WiFi, le i-Companion XL interagit avec un smartphone ou une tablette par le biais du Bluetooth. Il faut donc être à proximité, ou du moins, dans la maison, pour le piloter. Le WiFi est selon moi plus pertinent, puisqu’il permet de se connecter au robot ou de lancer une cuisson depuis l’extérieur, pour peu que notre configuration réseau permette une connexion depuis l’extérieur.

L’application mobile a subi une refonte récente. Je pense toutefois que l’onglet « News » est inutile. Il prend de place dans le bas de l’écran, alors que son contenu ne change que très rarement. Cet espace dans le menu pourrait être mis à profit pour mettre en valeur une autre rubrique de l’application.

J’aimerai également pouvoir ajouter des recettes dans l’application, pour enrichir la base et faire profiter à la communauté de mes recettes favorites. Je pense notamment à une recette de gâteau au chocolat qui se transmet dans ma famille depuis 3 générations ! Pour l’heure, impossible d’importer une recette soi-même, il faut se cantonner aux quelques 750 recettes publiées par Moulinex. Heureusement qu’il y a de quoi faire !