8.0
Score

Pros

  • 3 réglages DPI
  • Cordon en nylon tressé
  • Prix attractif
  • Boutons Précédent/Suivant

Cons

  • Ergonomie
  • Pas de personnalisation de la couleur de la LED
Prix
9
Ergonomie
6
Boutons
9

Final Verdict

La TeckNet Raptor est une bonne souris entrée de gamme pour gamer. Elle permet, à moindres frais, de disposer d'une souris avec un bon DPI, réglable facilement. Elle convient autant aux droitiers qu'aux gauchers, grâce à son design symétrique.

La souris Raptor de TeckNet est une souris bon marché, positionnée sur le marché des souris dédiées aux gamers sur PC. Actuellement affichée sur Amazon au prix de EUR 10,99, elle est clairement très accessible ! On est loin du prix d’une Razer.

Au (grand) déballage

On retrouve un packaging assez simple, et semblable aux produits Xiaomi comme le Mi Band 2, fait de carton brut. Le carton est d’ailleurs affublé d’une mention « Certified Frustration Free » (certifié sans frustration au déballage). C’est semblable au service que Amazon propose avec certains produits éligibles.

Un petit coup de cutter bien placé, et j’ouvre la boîte. Effectivement TeckNet va à l’essentiel. Pas de boîte dans la boîte, ou de moule en plastique qui tient la souris. Ce n’est pas plus mal pour notre planète bleue ;). Ça rejoint le carton brut, qui parait tout droit sorti de l’usine de recyclage du papier, sans ajout d’encres ou de papier glacé. Personnellement, je trouve ça bien de privilégier l’environnement, plutôt qu’un beau packaging, mais galère à recycler.

On retrouve donc dans l’emballage :

  • la souris et son câble enroulé grâce à un enrouleur à scratch
  • un carton invitant le client à enregistrer son produit sur le site de TeckNet pour bénéficier de la garantie de 2 ans
  • une notice d’utilisation dépliante

Descriptif & Installation

La Raptor dispose de 6 boutons au total :

  • Clic droit
  • Clic gauche (jusque là, rien de bien fou)
  • Molette cliquable
  • Bouton DPI
  • Bouton Précédent
  • Bouton Suivant

J’ai testé la souris sur 2 machines différentes : un MacBook Pro de 2009 tournant sous Yosemite, et un PC portable Dell tournant sous Windows 7 Pro.

Sur le Mac, et conformément à la notice incluse dans la boîte, la souris est reconnue de façon assez basique, sans prise en charge des fonctionnalités de switch DPI. Elle s’illumine, et remplit son office de souris ^^. En même temps, trouvez moi un gamer digne de ce nom qui joue sur Mac… Personne? On est d’accord.

Sur PC, on peut enfin utiliser tout le potentiel et les fonctionnalités de la Raptor. Pour être sûr de comprendre la façon dont fonctionnait le bouton de Switch DPI, j’ai pris le temps de lire la notice ! Franchement, je lis rarement les notices, c’est pour vous que je l’ai fait. La notice indique qu’il y a 3 modes DPI différentes :

  • 1000 DPI
  • 1600 DPI (réglage par défaut)
  • 2000 DPI

Chaque clic sur le bouton dédié permet de passer au mode d’après. On passe donc de 1600 à 2000, de 2000 à 1000, ou de 100 à 1600 DPI. A chaque fois, une LED bleue placée sous le bouton DPI fait varier son intensité pour indiquer quel mode est sélectionné :

  • 1000 DPI : LED éteinte
  • 1600 DPI : LED à 50%
  • 2000 DPI : LED à 100%

Détail que j’aime particulièrement : Le cordon de la souris est recouvert de nylon tressé. C’est un revêtement que l’on retrouve aussi sur pas mal de câbles de recharge pour smartphones, car il apporte une solidité plus importante qu’un revêtement classique. Ça donne aussi une impression de qualité supérieure à l’ensemble.

Points d’amélioration

Elle est pas mal cette petite souris. Mais forcément, on peut toujours s’améliorer. Voici donc ce qui m’a un peu chagriné lors de ces derniers jours, passés avec cette souris.

En tant que droitier, je suis habitué à ce que les souris soient designées pour s’adapter à ma prise en main. J’apprécie donc en général les souris ergonomiques, asymétriques. Mais je suis bien conscients que du coup, ces souris ergonomiques ne sont absolument pas compatibles avec les gauchers.

La Raptor de TeckNet convient aussi bien aux droitiers qu’aux gauchers. Pour moi, c’est un point d’amélioration, alors que les gauchers crieront au scandale et apprécieront. C’est un avantage pour eux, mais pour ma part, je privilégierai toujours une souris ergonomique.

C’est à peu près tout. 🙂

1/6